Chemin Romancero

mardi 3 mai 2011
par  Chantal
popularité : 100%

CHEMIN ROMANCERO


par Olga

À Elne, entre la pluie et le vent
Les berceaux de l’espoir
Dans le sourire d’Elizabeth
La lumière et la vie
Au milieu des cendres
Où es-tu liberté ?

À Rivesaltes
Au milieu des ruines
Les éoliennes
Soulèvent la poussière
Et les souvenirs
Antonio de la Fuente
Nous livre sa mémoire
La fièvre dans les yeux
Il avait dix ans…
Où es-tu liberté ?

À Argelès, février 39
Le souffle coupé
Des enfants morts
Entre le sable et la rage
La plage devenu cage
Où es-tu liberté ?

Walter Benjamin
Son chemin
Bordé de fleurs et sourires
Un bouquet
Déposé sur sa tombe
Pas besoin de mots
Puis l’escalier silence
Qui descend
Jusqu’à l’infini de nos entrailles
Et de la falaise

À La Jonquera frontière
de la peur et de l’abîme
« companeros » sont tombés
Où es-tu liberté ?

À Collioure frisson
La tombe de Machado
sa boite à lettres
et à rêves
Une voix de femme
Venue de nulle part

À l’instant précis
Comme par magie
Le poème devient clair
« le chemin se fait en marchant »
Elle était née en prison
Le jour de la mort du poète
Et avait dans le souffle
L’étincelle de la liberté !