Statuts de l’association Chemins de mémoire sociale

jeudi 8 mars 2012
par  Chantal
popularité : 100%

Après les prémices à Craonne le 9 novembre 2003, la deuxième partie de notre assemblée générale constitutive s’est tenue à Champigny-sur-Marne le samedi 13 décembre 2003. Notre déclaration est parue au Journal officiel de la République française du 12 juin 2004.

Les statuts n’ont pas été modifiés depuis. Le siège social a été transféré une première fois en janvier 2007 chez Lucette et Lionel Magnol, puis en octobre 2009 chez Évelyne et Michel Moati.

Association « Chemins de mémoire sociale »
Statuts

Article 1

Il est créé par une assemblée générale réunie le 9 novembre [2003] en l’école de Craonne (Aisne), une association appelée « Chemins de mémoire sociale ». Ses statuts sont déposés à la mairie de Champigny. Son siège est fixé chez le président mais peut être transféré par simple décision du bureau.

Article 2

L’association se propose d’arpenter « des chemins d’histoire sociale » définis comme des lieux d’histoire, symboles de souffrance, de répression, de révolte populaire. Arpentant ces lieux, les membres de l’association se veulent « porteurs de mémoire » en France et ailleurs, allant au-delà des représentations communément admises par l’histoire. Ils vont à la rencontre de ceux qui, dans ces lieux, défendent et font vivre cette mémoire. Ils échangent avec eux, défendent et font connaître leurs actions.

Article 3

En relation avec les acteurs locaux, l’association organise des randonnées appelées « chemins de mémoire » qui sont l’occasion d’initiatives conviviales et festives telles que repas et fêtes, soirées musicales, de chant et de danse. Dans la mesure de ses moyens, elle participe et soutient des évènements qui font vivre la mémoire sociale des lieux que ses membres arpentent.

Article 4

L’association est composée de membres adhérant à ses statuts et s’acquittant d’une cotisation annuelle fixée par l’assemblée générale. La participation à un chemin de mémoire implique l’adhésion à l’association. Seuls les membres à jour de leur cotisation peuvent voter lors de l’assemblée générale.

Article 5 – Administration et fonctionnement

L’association est dirigée par un bureau élu chaque année par l’assemblée générale des adhérents. Il se compose de : un président ; un secrétaire ; un trésorier. Les membres élus au bureau peuvent être rééligibles.

Les représentants de chacun des projets retenus par l’assemblée générale participent aux activités du bureau pour ce qui concerne chacun des projets. Chaque groupe, constitué pour la préparation d’un des « chemins de mémoire » retenus par l’assemblée générale en organise la complète gestion :
- Il délègue un de ses membres auprès du bureau.
- [Il] fait appel au soutien financier des membres adhérents au projet et en assure la gestion financière.

Le bureau gère les affaires courantes, coordonne les travaux de préparation des projets, veille à la circulation de l’information, communique avec d’autres associations poursuivant des buts voisins. Le bureau fixe l’ordre du jour de l’assemblée générale et la convoque au moins quinze jours avant la date retenue. Des assemblées générales extraordinaires peuvent avoir lieu dans le courant de l’année sur simple décision du bureau.

Article 6

L’assemblée générale regroupe l’ensemble de tous les adhérents. Elle se réunit au moins une fois dans l’année, en novembre, s’il est possible à Craonne (Aisne). Le président, assisté des membres du bureau, préside l’assemblée et expose le bilan de l’association. L’assemblée générale discute et retient les projets de chemins de mémoire à venir, désigne le représentant de chacun des projets auprès du bureau. Le trésorier rend compte de sa gestion et soumet le bilan à l’approbation de l’assemblée. L’assemblée générale fixe la cotisation pour l’année à venir. il est procédé, après épuisement de l’ordre du jour à l’élection du nouveau bureau et du président

Article 7

En cas de dissolution prononcée par les deux tiers au moins des membres présents à l’assemblée générale, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par celle-ci et l’actif s’il y a lieu est dévolu conformément à l’article 9 de la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901.


Navigation

Articles de la rubrique